Esther Kläs & Gustavo Gomes

‘Watou 2021’ vous invite

La Ville de Poperinge et les curateurs du Festival des Arts de Watou, Benedicte Goesaert, Chantal Pattyn et Peter Verhelst dévoilent d’ores et déjà un premier aperçu de ce que sera ‘Watou 2021’. La 40ème édition est placée sous le signe du mouvement, de la polyphonie, de l’humanité et de l’intensité, et suit un parcours revisité et surprenant.

‘Watou 2021’: la position de l’homme dans le monde

Les curateurs Benedicte Goesaert, Chantal Pattyn et Peter Verhelst ont imaginé ‘Watou 2021’ comme une main tendue invitant à vivre la poésie et les arts plastiques  avec le cerveau, les sens et les sentiments, et ainsi à se laisser imprégner par les  multiples strates de l’art.

‘Watou 2021’ prend l’homme lui-même pour point de départ.

“Lorsque le monde est en train de changer et nous ne pouvons pas encore donner un nom à ce que nous voyons. Lorsque tout ce que nous pensons depuis des décennies déjà et que nous tenons pour établi est mis sous pression. Lorsque, privés de nos certitudes, nous ne nous sentons pas en sécurité. Lorsque le monde est devenu complexe, il y a un endroit où tous ces doutes, toute cette violence, tous ces bouleversements, toute cette complexité, et aussi toute cette beauté et tout ce désir se rejoignent: l’art. C’est là que nous vivons intensément, lorsque nous faisons de l’art, lorsque nous vivons l’art, et lorsque nous nous souvenons de l’art.”

‘Watou 2021’ prend l’homme lui-même pour point de départ. Les curateurs se posent la question de savoir quel est notre rôle et notre position dans ce monde. Quel est l’impact des transformations récentes sur notre vie humaine?

“En raison des progrès de la technologie et de l’intelligence artificielle, mais aussi sous l’effet de la crise mondiale dans laquelle nous nous trouvons, nous ne nous appuyons pas uniquement sur notre intelligence rationnelle, mais aussi sur notre intelligence émotionnelle, spirituelle, intuitive et biologique. Ce qui nous semblait familier a été remplacé par quelque chose qui est confrontant et inconfortable. Cela nous met au défi de maintenir notre regard ouvert et dynamique. Avec le mouvement comme constante.  Vers l’autre et vers l’inconnu.”

Selon les curateurs, l’art et la poésie imposent toujours des perspectives multiples. “De très nombreuses formes et visions substantielles existent simultanément et sans hiérarchie. Il n’y a pas de raison absolue, il n’y a pas de vérité, il n’y a que polyphonie et cette polyphonie est une richesse.”

Une sélection de 14 poèmes est également à nouveau à découvrir le long du ‘Parcours de Poèmes Watou 2021’.

Art, poésie, nature et réciprocité

Les curateurs invitent le public à regarder, à lire, à sentir, à refléter et à connecter. Avec l’art, la poésie, la nature et l’un avec l’autre. Le festival des arts compte plus de 30 artistes plasticiens. Font notamment partie de la sélection Arocha & Schraenen (B/VE),  Edith Dekyndt (B), Bram De Munter (B), Tracey Emin (GB), Nadia Guerroui (F), Esther Kläs & Gustavo Gomes (D; voir photo), Mark Manders (B/NL), Neo Matloga (A-S), Vincent Meessen (B) et Johan van Geluwe (B †).

Les poètes participants sont des sommités originaires de Flandre et des Pays-Bas, comme Anna Enquist. Ou des poètes décédés, comme Gerrit Kouwenaar. La sélection compte au moins 5 débutants, 3 qui n’ont même pas encore débuté comme poète, des poètes à moitié oubliés (Jos de Haes) et des superstars (Marieke Lucas Rijneveld). Lors du weekend d’ouverture, Stefan Hertmans, qui vient d’avoir 70 ans, sera célébré.

Une sélection de 14 poèmes est également à nouveau à découvrir le long du ‘Parcours de Poèmes Watou 2021’. L’alternative imaginée pour le festival des arts à l’été 2020 est cette année également au programme. Nature et poésie se rejoignent lors d’une randonnée cycliste entre Poperinge et Watou.

Il n’y a pas que les arts plastiques et la poésie qui seront une découverte pour le public, ces nouveaux lieux le seront tout autant.

Parcours des arts en mouvement

La vision artistique des curateurs, dans laquelle le concept du mouvement occupe une place centrale, se traduit en un parcours des arts renouvelé et élargi pour ‘Watou 2021’. Les visiteurs se déplacent entre les trois coins du parcours: Watou, le village artistique en soi, le centre de Poperinge et le nouveau lieu, le Château De Lovie, entre les deux.

À Watou-même, les visiteurs reconnaîtront des lieux connus. Une série de nouveaux lieux viennent compléter un parcours surprenant à travers le village. Watou reste la base de repli du festival des arts et la majorité des artistes et poètes y exposent.

Au centre de Poperinge, le choix des curateurs s’est porté sur l’intérieur unique de la chapelle Gasthuiskapel. À l’origine, celle-ci était un ‘hospice pour passants’, mais à partir du 18ème siècle, les soins aux malades y ont prédominé. Aujourd’hui, la chapelle fait surtout office d’espace d’exposition.

Le Château De Lovie vient compléter le tableau de ‘Watou 2021’. Le château est un témoin du mode de vie de l’aristocratie au 19ème siècle et d’une histoire unique. Le château et le parc offrent des possibilités particulières pour la présentation d’art et de poésie. Également pour les personnes ayant un handicap qui y séjournent, travaillent ou vont à l’école, le domaine étendu a de nombreux atouts. Le parc est un des sites de l’asbl De Lovie, une organisation sociale qui soutient des enfants, jeunes et adultes dans la large région du Westhoek.

Intégrer ces deux lieux distants dans le parcours des arts n’était pas seulement un choix artistique, mais s’inscrit également dans une vision plus large d’une organisation sûre du festival des arts. L’échevine de la culture, Loes Vandromme: “Cet été, le monde ne sera pas encore totalement libéré du coronavirus. Nous alignons le fonctionnement pratique du festival sur cette donnée. Le fait d’ajouter la Gasthuiskapel et le Château De Lovie assure une plus grande dispersion des visiteurs et contribue à une expérience sûre et détendue pour tout le monde. Il n’y a pas que les arts plastiques et la poésie qui seront une découverte pour le public, ces nouveaux lieux le seront tout autant.”

La Ville de Poperinge collabore avec Westtoer et la province de Flandre occidentale afin de garantir une liaison fluide entre les trois coins du parcours. La province milite pour une mobilité durable et entend également appliquer ceci au Festival des Arts de Watou. Les visiteurs pourront emprunter une navette pour se déplacer entre les lieux en toute insouciance. « Avec des arrêts à la gare ferroviaire et dans le centre de Poperinge, nous souhaitons limiter la circulation des véhicules vers Watou. De cette façon, nous voulons poursuivre l’effort de la province de Flandre occidentale d’évoluer  vers une mobilité durable jusque dans l’organisation du Festival des Arts de Watou », selon la députée Sabien Lahaye-Battheu.

Combinez une visite au Festival des Arts de Watou avec un séjour à Poperinge ou dans le Westhoek.

Visitez ‘Watou 2021’

‘Watou 2021’ se déroule du 3 juillet au 5 septembre. Le festival des arts se visite du mercredi au lundi, à chaque fois de 11 à 19 heures. Le mardi est jour de fermeture. Un billet standard coûte 20 euros. Les réservations se font à l’avance, en ligne, suivant des cases horaires. Par jour et par case horaire, un nombre maximum de visiteurs est admis, à nouveau en vue d’une expérience sûre pour tout le monde. La navette est comprise dans le billet, ainsi que l’utilisation du nouveau parking périphérique à Watou.

Echevine de la Culture, Loes Vandromme :  « Le billet est valable plusieurs jours afin d’offrir au public de l’opportunité de profiter pleinement du festival des arts, mais aussi des alentours, de Poperinge et du Westhoek. En effet, ‘Watou 2021’ propose non seulement de l’art et de la poésie, mais aussi de la nature, du repos et de la détente. » Avec le soutien de Westtoer, l’organisation souhaite inspirer le public afin qu’il combine une visite au Festival des Arts de Watou avec un séjour à Poperinge ou dans le Westhoek.

[post publié le mercredi 17.03.2021]

Ce site web utilise des cookies. En cliquant sur «Accepter», vous acceptez notre politique de confidentialité.